France: la justice se prononcera le 22 avril sur l’extradition d’un ingénieur iranien aux Etats-Unis

Par

La Cour de cassation, plus haute juridiction de l’ordre judiciaire en France, se prononcera le 22 avril sur le pourvoi d’un ingénieur iranien, détenu en France et qui veut éviter d’être extradé vers les États-Unis, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour de cassation, plus haute juridiction de l’ordre judiciaire en France, se prononcera le 22 avril sur le pourvoi d’un ingénieur iranien, détenu en France et qui veut éviter d’être extradé vers les États-Unis, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.