Niger: un opposant détenu par la police depuis vendredi

Par

Le principal opposant au Niger, Amadou Hama, accusé par le pouvoir d’être à l’origine des troubles qui ont suivi la proclamation des résultats de la présidentielle, a passé « sa première nuit » dans les locaux de la police, a indiqué samedi à l’AFP un des ses proches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le principal opposant au Niger, Amadou Hama, accusé par le pouvoir d’être à l’origine des troubles qui ont suivi la proclamation des résultats de la présidentielle, a passé « sa première nuit » dans les locaux de la police, a indiqué samedi à l’AFP un des ses proches.