Colère syndicale dans plusieurs secteurs après des morts et des cas confirmés du Covid-19

Par

Les décès du Covid-19 d’une salariée de Carrefour à Saint-Denis et d’un intérimaire de Manpower en mission chez Fedex à Roissy, et le cas confirmé d’un employé d’Amazon à Saran près d’Orléans ont suscité vendredi la colère des syndicats, qui réclament de meilleures protections.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les décès du Covid-19 d’une salariée de Carrefour à Saint-Denis et d’un intérimaire de Manpower en mission chez Fedex à Roissy, et le cas confirmé d’un employé d’Amazon à Saran près d’Orléans ont suscité vendredi la colère des syndicats, qui réclament de meilleures protections.