Cold cases: un groupe de travail préconise 26 mesures pour améliorer leur traitement judiciaire

Par

Création d’un « bureau des enquêtes criminelles cold cases » dans chaque cour d’appel, interdiction de détruire les scellés, formation des magistrats: un groupe de travail vient de faire 26 recommandations pour améliorer en France le traitement judiciaire des affaires non-résolues.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Création d’un « bureau des enquêtes criminelles cold cases » dans chaque cour d’appel, interdiction de détruire les scellés, formation des magistrats: un groupe de travail vient de faire 26 recommandations pour améliorer en France le traitement judiciaire des affaires non-résolues.