Lapeyre: un audit pointe un « redressement judiciaire quasi certain » avec le fonds Mutares

Par

La reprise de Lapeyre par le fonds d’investissement allemand Mutares, dont le profil est « particulièrement inquiétant », présente un « risque quasi certain de redressement judiciaire », assurent les experts qui ont audité l’entreprise de menuiserie à la demande des élus du personnel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La reprise de Lapeyre par le fonds d’investissement allemand Mutares, dont le profil est « particulièrement inquiétant », présente un « risque quasi certain de redressement judiciaire », assurent les experts qui ont audité l’entreprise de menuiserie à la demande des élus du personnel.