40 ans après la catastrophe d’Ustica, l’Italie cherche encore des réponses

Par

Le président de la République italienne Sergio Mattarella a appelé samedi à ne pas renoncer à trouver « des réponses décisives » sur le drame d’Ustica, 40 ans après la catastrophe aérienne du 27 juin 1980 qui avait fait 81 morts et qui n’a jamais été élucidée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président de la République italienne Sergio Mattarella a appelé samedi à ne pas renoncer à trouver « des réponses décisives » sur le drame d’Ustica, 40 ans après la catastrophe aérienne du 27 juin 1980 qui avait fait 81 morts et qui n’a jamais été élucidée.