Brexit: Londres devra « assumer les conséquences » de liens plus faibles avec l’UE (Merkel)

Par

Le Royaume-Uni devra « assumer les conséquences » d’une relation économique moins forte avec l’UE à l’issue du processus du Brexit, a déclaré samedi Angela Merkel, durcissant le ton au moment où les négociations en vue d’un accord sur les futures relations patinent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Royaume-Uni devra « assumer les conséquences » d’une relation économique moins forte avec l’UE à l’issue du processus du Brexit, a déclaré samedi Angela Merkel, durcissant le ton au moment où les négociations en vue d’un accord sur les futures relations patinent.