Devant le Bataclan à Paris, 200 policiers contre les accusations de racisme

Par

Plus de 200 policiers se sont réunis vendredi soir devant la salle de concerts du Bataclan à Paris, lieu symbolique des attentats du 13 novembre 2015, pour protester contre les accusations de violences et de racisme à l’encontre de leur profession.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Plus de 200 policiers se sont réunis vendredi soir devant la salle de concerts du Bataclan à Paris, lieu symbolique des attentats du 13 novembre 2015, pour protester contre les accusations de violences et de racisme à l’encontre de leur profession.