Brésil: JBS accusé de « blanchir » du bétail issu de la déforestation

Par

Le groupe brésilien JBS, numéro 1 mondial de la viande, a « blanchi » du bétail lié à la déforestation en Amazonie en le transférant vers une ferme qui exporte vers l’Europe, selon une enquête publiée lundi par un consortium de médias internationaux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le groupe brésilien JBS, numéro 1 mondial de la viande, a « blanchi » du bétail lié à la déforestation en Amazonie en le transférant vers une ferme qui exporte vers l’Europe, selon une enquête publiée lundi par un consortium de médias internationaux.