Deux manifestants tués dans des heurts sur la place Tahrir de Bagdad (médecins)

Par

Deux manifestants ont succombé lundi matin à leurs blessures après avoir été touchés par des tirs de grenades lacrymogènes lors de heurts nocturnes avec les forces de l’ordre sur la place Tahrir de Bagdad, ont indiqué des médecins à l’AFP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux manifestants ont succombé lundi matin à leurs blessures après avoir été touchés par des tirs de grenades lacrymogènes lors de heurts nocturnes avec les forces de l’ordre sur la place Tahrir de Bagdad, ont indiqué des médecins à l’AFP.