France : un jihadiste français visé par une enquête pour « génocide » et « crimes contre l’humanité »

Par

Un jihadiste français, Nabil G., est visé par une enquête en France pour actes de « génocide » et « crimes contre l’humanité » commis envers des membres de la minorité yazidie en Syrie entre 2015 et 2016, a déclaré lundi à l’AFP le parquet national antiterroriste (Pnat).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un jihadiste français, Nabil G., est visé par une enquête en France pour actes de « génocide » et « crimes contre l’humanité » commis envers des membres de la minorité yazidie en Syrie entre 2015 et 2016, a déclaré lundi à l’AFP le parquet national antiterroriste (Pnat).