A Paris, le trafic aérien devrait retrouver son niveau d’avant-crise entre 2024 et 2027

Par

Il faudra attendre entre 2024 et 2027 pour que le trafic des aéroports parisiens, terrassé par le choc brutal de la crise du coronavirus, retrouve son niveau d’avant-crise, a annoncé lundi le gestionnaire des aéroports parisiens, ADP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faudra attendre entre 2024 et 2027 pour que le trafic des aéroports parisiens, terrassé par le choc brutal de la crise du coronavirus, retrouve son niveau d’avant-crise, a annoncé lundi le gestionnaire des aéroports parisiens, ADP.