Suspension provisoire des travaux en laboratoire sur les prions

Par

Tous les laboratoires publics français ont décidé de suspendre pour trois mois leurs travaux sur les prions, responsables de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, dont est atteint un ancien employé de laboratoire, selon un communiqué commun mardi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tous les laboratoires publics français ont décidé de suspendre pour trois mois leurs travaux sur les prions, responsables de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, dont est atteint un ancien employé de laboratoire, selon un communiqué commun mardi.