Karabakh: Macron exprime sa « vive préoccupation »

Par

Le président français Emmanuel Macron a fait part dimanche de sa « vive préoccupation » au sujet de la situation au Nagorny Karabakh lors d’entretiens téléphoniques avec le Premier ministre arménien et le président azerbaidjanais, et appelé à l’arrêt des hostilités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président français Emmanuel Macron a fait part dimanche de sa « vive préoccupation » au sujet de la situation au Nagorny Karabakh lors d’entretiens téléphoniques avec le Premier ministre arménien et le président azerbaidjanais, et appelé à l’arrêt des hostilités.