Migrations: vers la prolongation de l’état d’urgence à la frontière polono-bélarusse

Par

Le ministre polonais de l’Intérieur a recommandé lundi de prolonger de 60 jours l’état d’urgence à la frontière polono-bélarusse, affirmant que nombre de migrants qui la franchissaient avaient des liens avec des « groupes radicaux ou criminels ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre polonais de l’Intérieur a recommandé lundi de prolonger de 60 jours l’état d’urgence à la frontière polono-bélarusse, affirmant que nombre de migrants qui la franchissaient avaient des liens avec des « groupes radicaux ou criminels ».