Écoutes de journalistes: pas de mise en examen pour Frédéric Péchenard

Par

Le directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, a été entendu vendredi 28 octobre par la juge d'instruction parisienne Sylvia Zimmermann.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le directeur général de la police nationale (DGPN), Frédéric Péchenard, a été entendu vendredi 28 octobre par la juge d'instruction parisienne Sylvia Zimmermann, en qualité de témoin assisté, dans le cadre de l'enquête sur l'espionnage téléphonique du journaliste du Monde, Gérard Davet. Contrairement au directeur central du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini, il n'a pas été mis en examen. M. Squarcini, lui, avait été mis en examen le 17 octobre, notamment pour «atteinte au secret des correspondances», «collecte illicite de données» et «recel du secret professionnel».