LVMH-Tiffany : Bruxelles autorise un éventuel mariage

Par

Bruxelles a autorisé mardi un éventuel rachat du joaillier américain Tiffany par le géant du luxe LVMH, même si le projet semble compromis par la volonté du groupe français de rompre les fiançailles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles a autorisé mardi un éventuel rachat du joaillier américain Tiffany par le géant du luxe LVMH, même si le projet semble compromis par la volonté du groupe français de rompre les fiançailles.