Bank of China paie en France 3,9 millions d’euros pour échapper à des poursuites

Par

Le géant bancaire chinois Bank of China a accepté de payer en France 3,9 millions d’euros pour échapper à des poursuites pour « blanchiment de fraude fiscale » à Paris, a annoncé mardi le procureur de Paris Rémy Heitz dans un communiqué.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le géant bancaire chinois Bank of China a accepté de payer en France 3,9 millions d’euros pour échapper à des poursuites pour « blanchiment de fraude fiscale » à Paris, a annoncé mardi le procureur de Paris Rémy Heitz dans un communiqué.