Le chef de l’Otan condamne « les frappes aveugles du régime syrien et de son allié russe »

Par

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a condamné « les frappes aériennes aveugles du régime syrien et de son allié russe » dans la province d’Idleb, et appelé à la « désescalade » après la mort jeudi de 29 soldats turcs dans des frappes attribuées par Ankara à Damas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a condamné « les frappes aériennes aveugles du régime syrien et de son allié russe » dans la province d’Idleb, et appelé à la « désescalade » après la mort jeudi de 29 soldats turcs dans des frappes attribuées par Ankara à Damas.