L’UE condamne la répression en Birmanie et confirme des sanctions

Par

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a condamné dimanche la répression meurtrière menée par les militaires en Birmanie et a confirmé l’adoption de sanctions.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a condamné dimanche la répression meurtrière menée par les militaires en Birmanie et a confirmé l’adoption de sanctions.