Allemagne: le mouvement anti-masques dans le collimateur du Renseignement

Par

L’Office allemand de protection de la Constitution, le Renseignement intérieur, a placé sous surveillance une partie de la mouvance anti-restrictions liées à la pandémie qui manifeste régulièrement dans le pays et colporte des théories complotistes, a annoncé mercredi le ministère de l’Intérieur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Office allemand de protection de la Constitution, le Renseignement intérieur, a placé sous surveillance une partie de la mouvance anti-restrictions liées à la pandémie qui manifeste régulièrement dans le pays et colporte des théories complotistes, a annoncé mercredi le ministère de l’Intérieur.