L’allemand Remondis veut une part du nouveau Suez

Par

Le spécialiste allemand du recyclage Remondis, actionnaire de Transdev, s’est dit prêt à acquérir « jusqu’à 40% » du nouveau Suez, le futur groupe prévu par l’accord de rapprochement entre Suez et Veolia, a indiqué mercredi un porte-parole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le spécialiste allemand du recyclage Remondis, actionnaire de Transdev, s’est dit prêt à acquérir « jusqu’à 40% » du nouveau Suez, le futur groupe prévu par l’accord de rapprochement entre Suez et Veolia, a indiqué mercredi un porte-parole.