Un ex-cadre du parti néonazi grec Aube Dorée refuse d’être remis à Athènes

Par

Un ancien cadre du parti néonazi grec Aube Dorée, réclamé par la justice de son pays pour y purger une peine de prison, a comparu mercredi devant un juge belge auquel il a signifié son refus d’être extradé, a annoncé le parquet de Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un ancien cadre du parti néonazi grec Aube Dorée, réclamé par la justice de son pays pour y purger une peine de prison, a comparu mercredi devant un juge belge auquel il a signifié son refus d’être extradé, a annoncé le parquet de Bruxelles.