Gay Pride essentiellement virtuelle pour son cinquantenaire

Par

Cinquante ans après la première Gay Pride, à New York, la communauté LGBT s’est retrouvée essentiellement en ligne samedi, pour cause de pandémie de Covid-19.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cinquante ans après la première Gay Pride, à New York, la communauté LGBT s’est retrouvée essentiellement en ligne samedi, pour cause de pandémie de Covid-19.