La Convention citoyenne attend de Macron « du sérieux » , selon Tubiana

Par

Les propositions de la Convention citoyenne pour le climat ne doivent pas être résumées aux quelques mesures les plus décriées, comme la vitesse sur autoroute, estime dimanche Laurence Tubiana, qui a coprésidé le processus, en espérant du président Macron « du sérieux et de l’honnêteté ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les propositions de la Convention citoyenne pour le climat ne doivent pas être résumées aux quelques mesures les plus décriées, comme la vitesse sur autoroute, estime dimanche Laurence Tubiana, qui a coprésidé le processus, en espérant du président Macron « du sérieux et de l’honnêteté ».