« Pour que ça cesse »: 500 personnes marchent pour Aman, 16 ans, tué par balles

Par

« Aman = paix »: camarades de classe, copains de foot, profs et parents, quelque 500 personnes ont marché dimanche à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) pour rendre hommage à cet adolescent sans histoire de 16 ans, tué par balles sur fond de rivalités entre cités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Aman = paix »: camarades de classe, copains de foot, profs et parents, quelque 500 personnes ont marché dimanche à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) pour rendre hommage à cet adolescent sans histoire de 16 ans, tué par balles sur fond de rivalités entre cités.