Une hausse faible de radioactivité d’origine humaine relevée en Europe du Nord

Par

La Finlande, la Suède et la Norvège ont relevé ces derniers jours de faibles niveaux inhabituels de radioactivité d’origine humaine, une hausse inoffensive pour l’homme qui selon un institut néerlandais trouverait sa source en Russie occidentale, quand d’autres indices pointent vers la Lettonie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Finlande, la Suède et la Norvège ont relevé ces derniers jours de faibles niveaux inhabituels de radioactivité d’origine humaine, une hausse inoffensive pour l’homme qui selon un institut néerlandais trouverait sa source en Russie occidentale, quand d’autres indices pointent vers la Lettonie.