La Chine suspend les accords d’extradition entre Hong Kong et trois pays occidentaux

Par

La Chine a annoncé mardi la suspension d’accords d’extradition entre Hong Kong et trois pays occidentaux (Canada, Australie, Royaume-Uni), qui avaient critiqué l’imposition par Pékin d’une loi controversée sur la sécurité dans le territoire autonome.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Chine a annoncé mardi la suspension d’accords d’extradition entre Hong Kong et trois pays occidentaux (Canada, Australie, Royaume-Uni), qui avaient critiqué l’imposition par Pékin d’une loi controversée sur la sécurité dans le territoire autonome.