Pas de retour du trafic aérien mondial au niveau d’avant-crise avant 2024 (Iata)

Par

Le trafic aérien mondial ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant 2024, en raison notamment des incertitudes sur les ouvertures des frontières qui pèsent sur les voyages internationaux, a indiqué mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le trafic aérien mondial ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant 2024, en raison notamment des incertitudes sur les ouvertures des frontières qui pèsent sur les voyages internationaux, a indiqué mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).