Restructuration de la dette argentine: nouveau refus des créanciers

Par

Les créanciers de l’Argentine ont notifié dans une lettre au gouvernement qu’ils rejetaient l’offre de Buenos Aires afin de restructurer 66 milliards de dollars de la dette du pays, à une semaine de la date limite pour parvenir à un accord.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les créanciers de l’Argentine ont notifié dans une lettre au gouvernement qu’ils rejetaient l’offre de Buenos Aires afin de restructurer 66 milliards de dollars de la dette du pays, à une semaine de la date limite pour parvenir à un accord.