Un jet de cocktail molotov sur le Parlement belge en « représailles » à la gestion de la crise sanitaire

Par

Un homme de 36 ans, arrêté à Bruxelles pour avoir tenté de jeter un cocktail molotov à l’extérieur du Parlement fédéral belge, a expliqué avoir agi en « représailles à la mauvaise gestion de la crise sanitaire », a indiqué mardi le parquet de Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un homme de 36 ans, arrêté à Bruxelles pour avoir tenté de jeter un cocktail molotov à l’extérieur du Parlement fédéral belge, a expliqué avoir agi en « représailles à la mauvaise gestion de la crise sanitaire », a indiqué mardi le parquet de Bruxelles.