Le projet de restauration du Grand Palais révisé, par crainte de dérive financière

Par

Le chantier de restauration du Grand Palais, prévu pour commencer début 2021, a été « réorienté » vers un concept « plus sobre et écologique », selon les termes du ministère de la Culture, face à des risques de « dérive financière », a-t-on appris lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chantier de restauration du Grand Palais, prévu pour commencer début 2021, a été « réorienté » vers un concept « plus sobre et écologique », selon les termes du ministère de la Culture, face à des risques de « dérive financière », a-t-on appris lundi.