Tunis et Alger réclament à nouveau une solution politique en Libye

Par

Le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a réitéré lundi lors d’une visite officielle en Tunisie la position commune des deux pays en faveur d’une solution « politique », sans ingérence, au conflit libyen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre algérien des Affaires étrangères Sabri Boukadoum a réitéré lundi lors d’une visite officielle en Tunisie la position commune des deux pays en faveur d’une solution « politique », sans ingérence, au conflit libyen.