Pandémie: la France veut renforcer le suivi de la santé mentale

Par

Le gouvernement français a annoncé mardi la création de 800 postes dans les centres publics médico-psychologiques et le remboursement des consultations de psychologues, alors que l’épidémie de Covid-19 a augmenté les troubles psychiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement français a annoncé mardi la création de 800 postes dans les centres publics médico-psychologiques et le remboursement des consultations de psychologues, alors que l’épidémie de Covid-19 a augmenté les troubles psychiques.