Plan de relance: refusant le « chantage » de Bruxelles, la Hongrie prête à se passer des fonds européens (ministre)

Par

Le gouvernement hongrois a jugé mardi « inacceptable » ce qu’il considère comme du « chantage » de la part de Bruxelles sur la validation de son plan de relance, se disant prêt à se passer de fonds européens, à deux jours de la fin du délai d’examen par la Commission européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement hongrois a jugé mardi « inacceptable » ce qu’il considère comme du « chantage » de la part de Bruxelles sur la validation de son plan de relance, se disant prêt à se passer de fonds européens, à deux jours de la fin du délai d’examen par la Commission européenne.