Une ONG dit que les talibans sont prêts à laisser des femmes travailler pour elle

Par

Les talibans ont accepté le principe de laisser des femmes travailler pour le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), mais il faudra du temps pour que cela se mette en place, a indiqué à l’AFP le directeur général de l’ONG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les talibans ont accepté le principe de laisser des femmes travailler pour le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), mais il faudra du temps pour que cela se mette en place, a indiqué à l’AFP le directeur général de l’ONG.