Congo: une formation d’opposition retirée de la liste des partis agréés

Par

Un des principaux opposants congolais a estimé mercredi être victime de « l’arbitraire » des autorités de Brazzaville, après le retrait de sa formation politique de la liste des partis agréés au Congo, à quelques mois de la présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un des principaux opposants congolais a estimé mercredi être victime de « l’arbitraire » des autorités de Brazzaville, après le retrait de sa formation politique de la liste des partis agréés au Congo, à quelques mois de la présidentielle.