La procureure de la CPI inquiète de la montée des violences en Côte d’Ivoire

Par

La procureure en chef de la Cour pénale internationale (CPI) s’est déclarée mercredi très inquiète de la montée de la violence pré-électorale en Côte d’Ivoire et a averti que les fauteurs de troubles seraient poursuivis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La procureure en chef de la Cour pénale internationale (CPI) s’est déclarée mercredi très inquiète de la montée de la violence pré-électorale en Côte d’Ivoire et a averti que les fauteurs de troubles seraient poursuivis.