Macron prône le dialogue avec la Russie sur la maîtrise des armements

Par
Emmanuel Macron a déclaré jeudi ne pas avoir accepté un moratoire proposé par la Russie sur le déploiement de missiles nucléaires en Europe, mais il a exhorté l'Otan à dialoguer sur le sujet avec Moscou en impliquant les Européens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS-MOSCOU (Reuters) - Emmanuel Macron a déclaré jeudi ne pas avoir accepté un moratoire proposé par la Russie sur le déploiement de missiles nucléaires en Europe, mais il a exhorté l'Otan à dialoguer sur le sujet avec Moscou en impliquant les Européens.