Centrafrique: la Cour constitutionnelle invalide les candidatures aux législatives des groupes armés

Par

Les candidatures des membres de groupes armés pour les élections législatives du 27 décembre ont été rejetées par la Cour constitutionnelle centrafricaine, car elles risquent de « porter gravement atteinte à la sincérité du vote ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les candidatures des membres de groupes armés pour les élections législatives du 27 décembre ont été rejetées par la Cour constitutionnelle centrafricaine, car elles risquent de « porter gravement atteinte à la sincérité du vote ».