Armes françaises au Yémen: rappel à la loi pour des journalistes

Par

Le parquet de Paris a décidé de ne pas engager de poursuites contre des journalistes soupçonnés de violation du secret-défense dans leurs enquêtes sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen mais leur a notifié un rappel à la loi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parquet de Paris a décidé de ne pas engager de poursuites contre des journalistes soupçonnés de violation du secret-défense dans leurs enquêtes sur l’utilisation d’armes françaises au Yémen mais leur a notifié un rappel à la loi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart.