Le parti d’Orban échappe pour l’instant à une exclusion de la droite européenne

Par

Le président du Parti populaire européen (PPE), Donald Tusk, a annoncé mercredi que le Fidesz, parti hongrois du premier ministre Viktor Orban, critiqué pour ses dérapages populistes et anti-européens, resterait suspendu mais n’était pas exclu des rangs de la droite européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le président du Parti populaire européen (PPE), Donald Tusk, a annoncé mercredi que le Fidesz, parti hongrois du premier ministre Viktor Orban, critiqué pour ses dérapages populistes et anti-européens, resterait suspendu mais n’était pas exclu des rangs de la droite européenne.