La Turquie affirme avoir détruit une « installation d’armes chimiques » en Syrie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Turquie a affirmé samedi avoir détruit une « installation d’armes chimiques » du régime de Damas dans le nord-ouest de la Syrie, en représailles à des frappes aériennes qui ont tué plus de 30 militaires turcs jeudi.