Affaire des « fadettes »: les poursuites d’un magistrat du PNF devant le CSM « calomnieuses » selon ses avocats

Par

Les avocats de Patrice Amar, vice-procureur au Parquet national financier (PNF), ainsi que des syndicats de magistrats, ont dénoncé lundi la saisine du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) vendredi par le Premier ministre Jean Castex pour enquêter sur d’éventuels manquements aux « obligations déontologiques ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les avocats de Patrice Amar, vice-procureur au Parquet national financier (PNF), ainsi que des syndicats de magistrats, ont dénoncé lundi la saisine du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) vendredi par le Premier ministre Jean Castex pour enquêter sur d’éventuels manquements aux « obligations déontologiques ».