Chypre: les positions sont trop éloignées pour commencer des négociations formelles (Guterres)

Par

Les positions entre Chypriotes-grecs et Chypriotes-turcs sont trop éloignées pour commencer des négociations formelles, a reconnu jeudi le secrétaire général de l’ONU, en forme de constat d’échec des pourparler informels qui viennent de s’achever à Genève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les positions entre Chypriotes-grecs et Chypriotes-turcs sont trop éloignées pour commencer des négociations formelles, a reconnu jeudi le secrétaire général de l’ONU, en forme de constat d’échec des pourparler informels qui viennent de s’achever à Genève.