Avec 118 migrants à bord, l’Ocean Viking attend un port de débarquement

Par

L’Ocean Viking, qui a porté assistance jeudi en Méditerranée à 118 migrants fuyant la Libye, a déjà formulé « trois demandes » à l’Italie et à Malte pour se voir attribuer un port de débarquement, a déclaré lundi à l’AFP l’ONG qui affrète le navire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Ocean Viking, qui a porté assistance jeudi en Méditerranée à 118 migrants fuyant la Libye, a déjà formulé « trois demandes » à l’Italie et à Malte pour se voir attribuer un port de débarquement, a déclaré lundi à l’AFP l’ONG qui affrète le navire.