Le Conseil d’Etat met fin à la saga du contournement routier de Beynac

Par

Le Conseil d’Etat a mis fin lundi à la saga judiciaire du contournement routier de Beynac-et-Cazenac, village de Dordogne classé parmi les plus beaux de France, en jugeant irrecevable le pourvoi du département, promoteur de ce projet de plus de 30 ans et partiellement construit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Conseil d’Etat a mis fin lundi à la saga judiciaire du contournement routier de Beynac-et-Cazenac, village de Dordogne classé parmi les plus beaux de France, en jugeant irrecevable le pourvoi du département, promoteur de ce projet de plus de 30 ans et partiellement construit.