Municipales: nouveau recul des communistes en Seine-Saint-Denis

Par

Le parti communiste accuse dimanche un nouveau recul en Seine-Saint-Denis, département emblématique de la banlieue rouge, en perdant ses deux grands bastions Saint-Denis et Aubervilliers au second tour des municipales. Seule consolation: la reconquête de la ville préfecture Bobigny.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le parti communiste accuse dimanche un nouveau recul en Seine-Saint-Denis, département emblématique de la banlieue rouge, en perdant ses deux grands bastions Saint-Denis et Aubervilliers au second tour des municipales. Seule consolation: la reconquête de la ville préfecture Bobigny.