Après la photographie, Kodak se lance dans la pharmacie avec l’aide de Washington

Par

Groupe mythique pour les photographes, Eastman Kodak va se lancer dans la fabrication d’ingrédients pour la pharmacie avec l’aide d’un prêt gouvernemental de 765 millions de dollars censé aider à réduire la dépendance des laboratoires américains aux fournisseurs étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Groupe mythique pour les photographes, Eastman Kodak va se lancer dans la fabrication d’ingrédients pour la pharmacie avec l’aide d’un prêt gouvernemental de 765 millions de dollars censé aider à réduire la dépendance des laboratoires américains aux fournisseurs étrangers.