Colère à Hong Kong après le limogeage d’un universitaire pro-démocratie

Par

L’annonce du licenciement de l’universitaire Benny Tai, figure du mouvement pro-démocratie à Hong Kong, suscitait mercredi émoi et colère dans l’ex-colonie britannique, les autorités étant accusées de renoncer aux libertés académiques sous la pression de Pékin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’annonce du licenciement de l’universitaire Benny Tai, figure du mouvement pro-démocratie à Hong Kong, suscitait mercredi émoi et colère dans l’ex-colonie britannique, les autorités étant accusées de renoncer aux libertés académiques sous la pression de Pékin.